ROCK

Écoute ici tous les épisodes ROCK :

LES RITA MITSOUKO - 01.12.22 - ÉPISODE #118

Les Rita Mitsouko, déclencheurs d’une nouvelle vague musicale qui n’avait plus à rougir du rock UK, conducteurs d’un train d’un genre nouveau, joyeux allumés du rock français, créateurs d’un formidable buzz qui s’est répandu comme une trainée de poudre rock’n’roll dans tout le pays, bien avant leur premier single.
Et quelle claque ce fut !!

RADIOHEAD - 17.11.22 - ÉPISODE #114

Gros morceau today, Radiohead. Si j’en crois l’émoi qu’ils provoquent tant chez Pitchfork et autres publications spécialisées que chez ses fans, dont quelques-uns de mes amis, ceux-là même qui déjà s’arrachent les cheveux à constater que je n’ai jamais écouté non plus Noir Désir, Radiohead serait le groupe rock indé des années 90, 2000 et 2010 le plus important et essentiel, pratiquement déifié, clairement constitutionnel, reléguant Arcade Fire à un rang d’orchestre de bal musette. Faut voir.

NOIR DÉSIR - 14.11.22 - ÉPISODE #113

Noir Désir fut pendant 20 ans LE groupe de rock français numéro 1, certes, dans un pays où la concurrence est aux abonnés absents, mais ça n’enlève rien à leur talent.
Pour faire simple, ils ont pris le témoin de Téléphone, puis ont disparu avant de pouvoir le transmettre à un autre groupe, la jeunesse n’écoutant plus que de la street music, soit du rap, du hip hop, de l’urban pop et toutes ces daubes indéfinissables style Aya Nakamura. Désolant.
Noir Désir, pourfendeur des libéraux, défenseur des libertaires, du rock quoi.

JERRY LEE LEWIS - 03.11.22 - ÉPISODE #110

Le dernier représentant de ces folles années cinquante où la musique a pris un tournant majeur et vital.
Le dernier des pères fondateurs du rock’n’roll, mère de toutes les musiques.
La dernière sage-femme ayant aidé à accoucher de quelques-unes des chansons légendaires d’un genre musical essentiel à la vie comme l’est l’air sur terre.
Jerry Les Lewis, le génie, le virtuose du piano, le cri primal du rock’n’roll.

INXS - 24.10.22 - ÉPISODE #107

Michael Hutchence aurait pu faire nageur olympique ou tennisman, comme tout le monde en Australie, mais il a choisi une voie plus longue pour connaître la gloire avec INXS, avant de déraper au gré d’incartades amoureuses très people, jusqu’à la boucle de ceinturon finale.

Entre temps, ils nous ont quand même laissé pas mal de tubes pop maquillés rock, du rock australien.

RACHID TAHA - 20.10.22 - ÉPISODE #106

Rachid Taha a été nourri toute sa jeunesse aux mélopées et sonorités de deux monstres sacrés de la musique arabe, Oum Kalsoum et Cheikha Rimitti, ainsi que de chanteurs algériens de chaâbi comme Dahmane El Harrachi, avant de tout mélanger avec ces autres sons de son adolescence, venus de mille ramifications du rock, d’Elvis à Alan Vega, en passant par les Clash, Nina Simone ou Bashung.

PATTI SMITH - 17.10.22 - ÉPISODE #105

Patti Smith, la cousine issue de germain du boogie woogie, la grand-tante du doo wop, la bru du cha cha cha ou la marraine du punk. Choisis ton expression idiote, pour celle qui dès 1974, avec le Patti Smith Group, devient vite co-locataire du CBGB avec tous ces artistes qui ont fait la légende de ces folles années frénétiques, les Ramones, Television, ou Richard Hell. « Gloria » à elle.

SPÉCIAL ROCK RUSSE - 13.10.22 - ÉPISODE #104

L’apollon de la Volga, le psychopathe, psychotique, sociopathe, schizophrène, mythomane, hâbleur, mafieux et criminel, Poutine le mal nommé, déteste le rock, tout comme ses prédécesseurs, Russes ou Soviétiques. Car le rock, par essence, c’est le désordre. Aussi ont-ils purement et simplement interdit le rock. Et pourtant, il s’en passe des choses…

HAPPY BIRTHDAY GROS NAZE - 29.09.22 - ÉPISODE #100

Triple anniversaire La Voix des Sillons ! 365 jours de podcast, 100 épisodes et un an de plus pour Gros Naze, tout ça le même jour, le hasard des dates est assez surprenant. Comme tu peux imaginer, dans ces conditions je vais m’offrir un cadeau, j’ai fait un gros exercice de mémoire pour sélectionner toutes ces chansons apparues à un moment ou un autre de ma vie pour y rester. Génial !

JIMI HENDRIX - 22.09.22 - ÉPISODE #98

1er octobre 1966, Londres, concert de Cream, Jimi Hendrix, encore inconnu, monte sur scène à côté d’Eric Clapton, jamais personne n’a seulement imaginé faire ça, Cream est sur l’Olympe, Cream est au pinacle, l’air que respire Cream est de nature divine, mais Jimi Hendrix n’en a cure, l’heure est venue pour lui de réclamer un bout de l’autel et de se montrer au monde entier, alors il interprète Killing Floor de Howlin’ Wolf, un morceau que même Clapton n’osait toucher du fait de sa complexité, et là le Jimi il te la joue sans se dépeigner, en détruisant en quelques minutes toutes les certitudes des musiciens et du public : Dieu venait-il d’être défait par le diable lui-même ?

JACK WHITE - 15.09.22 - ÉPISODE #96

Jack White, le Roi Midas du rock. Tout ce qu’il touche se transforme en or. Ses disques, son label, ses usines de pressage de vinyles, ses disques de collection, ses aventures spatiales, ses musiques de film. Le musicien le plus respecté et écouté de ces 25 dernières années, écouté dans le sens éminence dont on ausculte chacun des mouvements pour savoir de quoi sera faite la musique dans les quelques années à venir. En 2012, le NY Times disait de lui : Jack White est la rockstar la plus cool, la plus bizarre et la plus avisée des temps actuels. Un génie.

NINA HAGEN - 08.09.22 - ÉPISODE #94

Virée miraculeusement de Berlin est, Nina Hagen débarque à Londres en 78 en pleine vague punk. L’extravagance des tenues, l’attitude outrancière, l’énergie sans limite, la provocation incessante, un véritable cocon sur mesure, dans lequel elle se plonge et se délecte, jusqu’à sortir deux albums qui font date, avec des morceaux légendaires, TV Glotzer, African Reggae et surtout, mon préféré, Naturträne. Nina Hagen, bouche immense, mais pas grande gueule comme tant d’autres, juste un peu fêlée.

THE NATIONAL - 05.09.22 - ÉPISODE #93

Depuis vingt ans The National publie un album tous les deux ans et foule les scènes des plus grands festivals rock, vingt ans de musique mélodieuse et solennelle qui les a fait passer de rien à pas grand-chose, sauf dans le petit monde indé, où ils sont rois. A sa tête, Matt Berninger, le chanteur à la voix caverneuse, très engagé politiquement, à gauche, même s’il reconnait que ça ne sert à rien. Reste sa musique, très belle.

MANO NEGRA - 04.08.22 - ÉPISODE #88

Mais si bien sûr qu’on peut bien aimer Mano Negra et ne pas supporter Manu Chao, ce n’est pas incompatible. Je t’explique comment, écoute Gros Naze. La Mano twelve points, le Manu zero.

SMASHING PUMPKINS - 25.07.22 - ÉPISODE #86

Mellon Collie and the Infinite Sadness, l’album de tous les superlatifs. Billy Corgan, qui compose près de 60 chansons pour en extraire 28, le décrit comme The Wall pour la Génération X, le disque pensé pour le public jeune auquel il est censé tout donner et dont toutes les attentes doivent être comblées. Lorsqu’il sort, en 1995, un critique qui avait dû boire plus que de raison, dit de lui que les chansons s’enchaînent conceptuellement comme un symbole du cycle de la vie et de la mort. Mellon Collie a débuté à la première place des charts US, a été certifié dix fois platine aux États-Unis, est devenu le double album le plus vendu de la décennie du haut de ses 20 millions d’exemplaires, la marque des grands, de ceux qui ont fait l’histoire de la musique.

SUPERTRAMP - 21.07.22 - ÉPISODE #85

Quand j’étais toup’ti, enfin pas toup’ti toup’ti, disons moyennement p’ti, 15 ou 16 ans par-là, la musique avait infiniment plus d’importance qu’aujourd’hui, en ce sens que ce que l’on écoutait avait une influence directe sur les amitiés, les fringues, les lieux d’errance et, plus sot encore, les amours. Comme j’écoutais les Sex Pistols, draguer les filles était une gageure compte-tenu de leurs goûts à elles, je partais avec un handicap insurmontable. L’alternative était affligeante, soit je rentrais dans les ordres, NO FUTURE écrit dans le dos de la soutane, soit je me tapais toute la discographie de Supertramp pour faire semblant. Mais en réalité, si je faisais le dur qui ne les écoutais que par obligation, aujourd’hui je peux le dire, dans le fond, j’aimais bien ces mecs-là.

THE VERVE - 14.07.22 - ÉPISODE #83

The Verve est un cas dans l’industrie du disque. Beaucoup de bonne musique, sinon La Voix des Sillons n’en parlerait pas, malheureusement également beaucoup d’erreurs, notamment autour de Bitter Sweet Symphony. Tu vas voir, prépare les mouchoirs, car s’ils ont eu dans leur histoire un vaste auditoire dans bien des territoires, fait la foire et connu la gloire, trop souvent ces bonnes poires n’ont eu que des pourboires et beaucoup de déboires. 

IGGY POP - 11.07.22 - ÉPISODE #82

À une époque, Iggy Pop faisait peur, il n’était pas fréquentable, sa musique était un repoussoir, ses scènes de scarification horrifiaient même les plus solides et sa consommation de drogues l’envoyait régulièrement en hôpital psychiatrique. Aujourd’hui il a abandonné ses vieux démons, il est marié, papa, fait de la pop et parfois même un peu de jazz, donne des milliers d’interviews dans des médias très biens, fait l’acteur, prête son visage et son corps à des marques de luxe, coule une vie heureuse. Entre les deux ? Du rock comme on n’en fait plus, essentiel et intemporel.

DEVO - 27.06.22 - ÉPISODE #78

DEVO, l’un des groupes les plus déjantés, azimutés, foldingues et siphonnés de l’histoire de la musique, a emprunté au punk une énergie qu’ils ont démultipliée en se collant les doigts dans la prise, et au krautrock l’utilisation de machines et synthétiseurs sans jamais tomber dans le piège teuton des rythmes répétitifs, mécaniques et prévisibles. DEVO fut avant tout une énormité sonique dont les premières chansons et les apparitions sur scène donnaient de folles envies de danser à fond les ballons. Du pogo, pas un menuet ni une bourrée auvergnate. 

AXEL BAUER - 16.06.22 - ÉPISODE #75

Axel Bauer est comme le bon vin, il se bonifie avec l’âge et des albums qu’il distille au compte-goutte, comme un alambic d’élégantes émotions et de belles envolées guerrières. Tel le double détenteur de la pierre philosophale et de la recette de la transmutation, il a transformé son picrate gorgé de plombs de ses débuts, en un Romanée-Conti au velouté d’or de ses derniers albums. Un type bourré de talent, honnête avec son idée de la musique et amoureux de sa guitare.

IDLES - 09.06.22 - ÉPISODE #73

Idles, le sang, les artères et le cœur du rock. À eux tout seuls et quelques autres comme Shame, Sleaford Mod ou Amyl & The Sniffers, ils maintiennent ce genre sous perfusion, et privent le rap de faire la mainmise intégrale sur tout le discours social, politique et engagé. Un shoot d’adrénaline vital. Ça dépote sa mémé.

LA GRANDE SOPHIE - 02.06.22 - ÉPISODE #71

La Grande Sophie, avec ses airs de quinqua pimpante et piquante, son look de grande brune ravissante tout sourire, et ses chouettes ritournelles jamais gnan gnan, que parfois même elle plonge dans une grande marmite ou mijotent des bons gros sons rock. Et quand ça lui prend, elle troque sa guitare acoustique pour une autre électrique et revêt son habit de Chryssie Hynde, des Pretenders. Je suis fan.

U2 - 23.05.22 - ÉPISODE #68

45 ans de carrière, 14 albums, 200 millions d’exemplaires vendus, 22 Grammy Award, 22e sur la liste des 100 plus grands artistes de tous les temps établie par le magazine Rolling Stone, ça loupe pas U2 s’est auto-proclamé depuis des lustres comme le plus grand groupe de rock de la planète. Une médaille qui doit probablement faire sourire Mick Jagger, mais néanmoins on parle d’un groupe phénomène qui continue de remplir les stades comme peu d’autres, malgré les critiques et les moqueries, et qui a composé un certain nombre de chansons que tout le monde connaît et que ses fans en transe se passent en boucle. Et quelles chansons !

COCTEAU TWINS - 16.05.22 - ÉPISODE #66

Hommage aux Cocteau Twins et à La Voix de Dieu, qui ont illuminé les années 80 du lyrisme éblouissant de leur musique nappée des acrobaties vocales d’Elizabeth Fraser, ensorcelantes et vertigineuses. Treasure et Heaven or Las Vegas, deux albums majestueux à la mélancolie irrationnelle, tout en mélopées étourdissantes faites de rythmes distordus, de basse pulsée, de guitares réverbérées, s’élevant en une sublime spirale éthérée vers les cieux.

ÇA ARRIVE À TOUT LE MONDE - 12.05.22 - ÉPISODE #65

J’ai écrit un roman… et il vient d’être publié, youhouuuu ! « Ça arrive à tout le monde », une histoire d’amour un peu zinzin et au style décalé, est paru chez L’Échelle du temps, une petite maison d’édition qui fait le pari de nouveaux auteurs, dont ma pomme. Et j’ai les chocottes. Chocottes que les gens n’aiment pas ou pire, qu’ils l’ignorent. Certes je vais au moins en vendre un, ma mère ne peut pas faire comme si elle ne savait pas ! Et toute aventure a sa genèse, laisse-moi te raconter cette odyssée des temps modernes, c’est plutôt drôle et puis il y a une bande-son comme tu aimes.

LES ANNÉES 80 - 09.05.22 - ÉPISODE #64

Épisode spécial Années 80, avec un montage de 49 extraits musicaux emblématiques, de tous les genres, afin que chacun y trouve son compte, de groupes et d’artistes qui n’auraient probablement jamais eu d’épisode dédié, et si la plupart font plaisir à entendre, quelques-uns sont assez insupportables. Sur 49 morceaux, tu vas probablement dire 30 fois « ha putain je l’avais oubliée celle-là », avoir envie de danser 20 fois, de te marrer 15, et de pleurer 2 ou 3, à penser à cette époque où tout était à faire et à constater qu’aujourd’hui, tu as effectivement tout fait, mais mal.

ROD STEWART - 02.05.22 - ÉPISODE #62

La vie de Rod Stewart pourrait faire l’objet d’une mini-série en cinq épisodes : 1, ses premières années, où il vit comme un beatnik à travers l’Europe, 2, ses années comme chanteur du Jeff Beck Group, dont les deux seuls albums publiés sont souvent déclarés comme précurseurs du Heavy Metal, 3, les années Faces, une transition entre le rock et le pop qui va en faire une star lâchée par ses premiers fans, 4, les premiers albums solo qui vont lui assurer un train de vie princier, et 5, la retraite, à faire le vieux beau et la diva capricieuse à la voix éraillée dans les grands casinos de Las Vegas. Tout compte-fait, un mec attachant…

BSO TRAINSPOTTING - 25.04.22 - ÉPISODE #60

Lorsque Trainspotting sort en 1996, il y a d’un côté le public, qui en fait un film culte et se le passe en boucle. De l’autre, la presse crie au pétard mouillé, au faux scandale, à un effet de mode, à une histoire pensée pour que le spectateur ressorte de la salle de ciné avec cet air hébété et ravi de celui qui a vu quelque chose sans savoir exactement quoi. 25 ans après, on se moque pas mal de la polémique, car ce qui reste, c’est l’une des bandes-son les plus rock’n’roll que nous ait donné le ciné.

MARK KNOPFLER - 21.04.22 - ÉPISODE #59

Mark Knopfler n’est pas seulement l’un des grands guitaristes de l’histoire de la musique populaire, avec un son et un style uniques, il est également célèbre pour être un fingerstyle, soit un musicien qui joue sans mediator, ce petit machin de plastique qui permet d’attaquer les cordes sans s’écorcher les doigts et qui a la forme des pins de couleur rouge qu’on trouve sur Google Maps pour localiser l’endroit que tu cherches. Il est également connu pour avoir remis au goût du jour les solos de guitare, ceux-là même qui avaient totalement disparu avec les groupes punk rock. Et puis c’est lui qui joue sur la chanson de Princess Bride, sa meilleure référence assurément.

RED HOT CHILI PEPPERS - 14.04.22 - ÉPISODE #57

T’as pas un seul de leur disque, t’as jamais guinché avec eux en concert, t’as jamais cherché à les écouter sur YouTube, tu les confonds avec un hot dog, pourtant, imaginons, t’es dans ta voiture, et la radio met Give it Away, et là tu te dis, « putain les Red Hot comment qu’ils filent la patate », alors t’accélères à fond les ballons, tu fais hurler le moteur, tu vas partir en vrille dans une dernière spirale de tonneaux mais tu t’en fous, t’as la banane, les Red Hot t’emmèneront au ciel, va dans la paix d’Elvis.

GAËTAN ROUSSEL - 11.04.22 - ÉPISODE #56

S’il y a un trait commun à toute la production musicale de Gaëtan Roussel, c’est la sincérité dans le propos et l’attitude, la simplicité, l’humilité, le manque total d’esbrouffe et de bling bling odieux des pouffes à deux balles. Gaëtan Roussel nous ressemble et fait de la musique dans laquelle il est facile de se reconnaître, elle parle autant du Dieu des petits riens que de la Condition Humaine. Sans oublier son indéniable talent de conteur et de compositeur, sa gueule un peu cassée, un accent venu de nulle part, des intonations dans sa voix toujours sur le fil du tragique, et sa nulle vocation à donner des leçons.

NEW ORDER - 07.04.22 - ÉPISODE #55

À la mort de Ian Curtis, les membres restants de Joy Division, complètement sonnés et désorientés, nus et orphelins, gros jean comme devant alors que le ciel leur semblait promis, se relancent sous un autre nom, New Order, avec carte blanche pour faire la musique qu’ils veulent mais sans stratégie musicale claire. Ils se cherchent pendant plusieurs années, jusqu’à Blue Monday, l’une des chansons culte des années 80 qui en fait des rois. Voici l’histoire de ce tube qui ne vieillira jamais.

FEU! CHATTERTON - 04.04.22 - ÉPISODE #54

On peut être, comme ma pomme, plutôt Sex & Drugs & Rock’n’roll et les rythmes nerveux, et, de temps en temps, écouter et adorer du rock élégant sur lequel seraient couchés des textes bien léchés. Et Feu! Chatterton, c’est exactement ça, l’alliance des guitares et des mots, l’analogie magistrale entre nos états d’âme et ce quotidien qu’on ne contrôle pas. Magnifique !

THE DOORS - 28.03.22 - ÉPISODE #52

Les Doors, double ration de boulot pour ma pomme, car le groupe n’est que la moitié de l’histoire, l’autre étant Jim Morrison, comme deux inconnues d’une même équation. Et puis, les Doors font partie de ces groupes qui ont, dès le départ, dépassé leur seule condition de bande de potes qui font de la musique, pour devenir un groupe culte, qui a convulsé les US, créé un tremblement de terre dont les ondes sismiques se font toujours sentir plus d’un demi-siècle après leur dernière chanson jouée ensemble, et entraîné à sa suite une légion de fans aux aguets, veillant à ce que tout dérapage soit dûment puni. Qu’Elvis me protège.

LLOYD COLE - 24.03.22 - ÉPISODE #51

Été 1984, le bel âge, on faisait les cons en écoutant Rattlesnakes, le soleil était tout le temps haut dans le ciel même les jours de pluie, les filles nous affolaient avec leurs petites robes de coton, leurs sourires nous enivraient, on était les rois du monde, la vie allait être formidable et la joyeuse mélancolie de cet album en était la bande-son rêvée, on se le passait tout le temps, en boucle, on l’avait en vinyle et en cassette, et dans la boite à gants il y avait toujours un stylo Bic au cas où la bande magnétique se serait pris les pieds dans la tête de lecture de l’autoradio rudimentaire. Et 40 ans après, on prend le même plaisir à l’écouter, lui n’a pas pris une ride, superbe.

LE ROCK N'EST PAS MORT MAIS PLUS PERSONNE N'EN ÉCOUTE - 21.03.22 - ÉPISODE #50

Épisode #50 !! joyeux anniversaire (gros naze) ! Du coup je me/t’ai fait un cadeau, une sélection de 25 propositions rock de ces 12 dernières années. Car même si plus personne n’en écoute, et malgré les apparences, le rock jouit d’une vitalité créatrice étonnante, il continue de s’en créer et de s’en jouer partout dans le monde, tous les jours qu’Elvis fait. Le truc c’est que les gens sont feignants et manquent de curiosité. Mais toi t’es pas comme ça n’est-ce pas ? Allez, suis-moi pendant 15 minutes afin de découvrir des trucs dont tu n’as probablement jamais entendu parler mais qui méritent de s’y arrêter.

THE STROKES - 17.03.22 - ÉPISODE #49

En 2000, on croyait la recette du rock perdue à jamais, on se disait que les synthétiseurs et autres ordinateurs avaient eu raison de l’analogique et du son brut et sec d’une corde pincée ou d’une peau percutée, et puis, alléluia, sont apparus les Strokes, investi d’une mission divine, dépoussiérer les enceintes de la planète entière avec un retour aux racines, aux fondamentaux, à la bonne vieille sauce du rock, comme au temps béni du CBGB de New York ou du Marquee Club de Londres.

BILLY IDOL - 14.03.22 - ÉPISODE #48

Le gars Billy, 46 ans on the road, et pourtant, celui qui s’est toujours vêtu avec des restes de canapé chez Cuir Center est encore là, droit dans ses bottes, sortant disque après disque, donnant concert après concert, niant année après année avoir jamais trahi le mouvement punk, auquel il avait pourtant adhéré dès le départ, pour faire de la pop et vendre des millions de disques. C’est un choix qu’il assume pleinement et à ses 67 ans, le gars Billy se moque royalement de ce qu’on peut en penser.

JANIS JOPLIN - 03.03.22 - ÉPISODE #45

Janis Joplin, sa voix exceptionnelle, ses performances en concerts incomparables, les drogues dont elle s’alimentait, son visage déplaisant, pourtant la légende Joplin ne serait pas complète sans son adhésion au Club des 27, une association honorifique à but non lucratif qui a la particularité de n’autoriser l’inscription de nouveaux membres qu’une fois ceux-ci morts, à l’âge de 27 ans, et où l’on trouve également Brian Jones, des Stones, Jimi Hendrix, Jim Morrison, Kurt Cobain et Amy Winehouse et une vingtaine d’autres.

LIZZY MERCIER DESCLOUX - 28.02.22 - ÉPISODE #44

Qui était donc cette jeune française qui posait enlacée aux bras de Patti Smith dans le New-York de la fin des années 70 ? En France, plus de quarante ans après, Lizzy Mercier Descloux reste une artiste méconnue, si l’on excepte son tube aux sonorités sud-africaines, un peu maudite, incomprise parce que toujours en avance sur les modes, culte mais pas trop, rebelle forcément, tandis qu’à New York, de nombreux artistes continuent aujourd’hui encore de se réclamer du leg artistique et de la vitalité créatrice de cette jeune parisienne débarquée en pleine vague punk. Une drôle d’histoire comme on les aime dans ce podcast, et que je m’en vais te raconter.

THE WHO - 24.02.22 - ÉPISODE #43

Entre 1964 et 1978, The Who furent quelque chose comme la dream team de la musique, les galactiques du rock’n’roll, les barjots de la scène, une somme de talents, mais aussi d’égos, d’excès et de frasques, qu’on ne reverra plus jamais. En quinze ans, les Who nous ont laissé une série de chansons légendaires qui fleurent bon ces années où le rock bousculait les traditions, dépoussiérait la télé, faisait trembler l’establishment musical et poussait les plus jeunes à réclamer leur place dès que les premières notes résonnaient à la radio ou dans un juke-box.

ROY ORBISON - 10.02.22 - ÉPISODE #40

Qu’ont donc en commun Elvis, Springsteen, Billy Joel, Barry Gibb des Bee Gees, Tom Waits, Bob Dylan, les quatre gnan-gnans de Liverpool, Bono et The Edge ? Tous étaient fascinés par la voix de Roy Orbison. Et pour certains, un poil envieux. Faut dire que Roy Orbison avait la voix des élus, unique, extraordinaire. Écoute le récit de sa vie, à la Dickens, c’est du lourd. Mais c’est beau.

BÉRURIER NOIR - 07.02.22 - ÉPISODE #39

Bérurier noir, de 83 à 89, six ans de rébellion musicale, l’équivalent de ce que représentèrent dix ans plus tôt les Sex Pistols ou les Clashs en Angleterre. Issus de la scène alternative qui couvait ou bouillait dans les squats industriels parisiens, centres névralgiques de la mouvance keupon de la capitale, les Bérus, furent le porte-étendard d’une certaine façon d’entendre la musique et la jeunesse. Signe des temps, aujourd’hui celle-ci n’emmerde plus rien et écoute Jul, Booba et Maître Gims.

TEXAS - 03.02.22 - ÉPISODE #38

Quand elle était petite, comme métier Sharleen Spiteri voulait faire Patti Smith. Bon, soyons honnêtes, elle a dû arrêter l’école en troisième, parce que depuis 30 ans, elle fait du Sharleen Spiteri et on est très loin de la Patti. En revanche, financièrement, elle a suivi la bonne filière, puisque Texas en est à quarante millions de disques vendus, y a pire comme métier. Et puis il y a ce disque solo, Melody, pas mal du tout.

THE POLICE - 27.01.22 - ÉPISODE #36

Stewart Copeland, Andy Summers, Sting, une carrière aussi courte qu’intense et prodigue, avec pléthore de morceaux qui ont indubitablement marqué la fin des 70 et le début des 80.

GÉRARD MANSET - 20.01.22 - ÉPISODE #34

Manset, un type qui n’a fait aucune concession en un demi-siècle de musique, avec une foule d’inconditionnels dont le rapport à ses disques est de l’ordre de l’intime. Et puis il a cette voix, implorante, tellement particulière, des textes parfois sublimes dont bien des rappeurs devraient s’inspirer si toutefois ils savaient lire, et des arrangements musicaux d’une grande intensité, entre douceur éthérée et symphonie électrique. Le personnage peut incommoder, mais l’auteur compositeur interprète fait de la putain de belle musique.

IKE & TINA TURNER - 17.01.22 - ÉPISODE #33

Ike & Tina Turner + River Deep Mountain High = un gros bout de légende, le chef d’œuvre de Phil Spector, des séances d’enregistrement épiques, Tina Turner reprenant la chanson un nombre incalculable de fois, jusqu’à en tomber d’épuisement, devant un Brian Wilson des Beach Boys en transe, halluciné. Le résultat est extraordinaire, la voix héroïque, la musique homérique, les frissons infinis, 33ème meilleure chanson de l’histoire de la musique sur 500 selon le magazine Rolling Stones. Grandiose River Deep Mountain High.

FAT WHITE FAMILY - 13.01.22 - ÉPISODE #32

Les mecs de Fat White Family traînent une réputation sulfureuse de traîne-savates crasseux, déjantés, pétés d’alcool et de dopes en permanence, enragés, et d’avoir un sens de l’hygiène personnelle plutôt hasardeux. Anti-héros, marginaux pur jus, braillards édentés, rockers clodos, les Fat White Family forment le groupe anglais le plus dépravé, dépenaillé, pourri et altéré de ces dernières années, et c’est aussi pour ça qu’ils ont une légion de fans et que les journalistes en redemandent.

THE STRANGLERS - 23.12.21 - ÉPISODE #26

Un jour, même Jean-Jacques Burnel rendra son tablier de bassiste, et cette fois, il n’y aura vraiment plus de héros, et le rock perdra ce son unique qui a fait des Stranglers un groupe à part.

PRAYERS - 16.12.21 - ÉPISODE #24

À 13 ans, Rafael Reyes, cholo (émigré mexicain) de L.A., a intégré un gang, le Sherman Grant Hill Park 27, dans lequel il a passé près de trente ans, entouré de types comme lui, de ceux qui répondent « c’est qui celle-là », quand on leur demande s’ils connaissent Chuck Norris. Mais aujourd’hui, Rafael Reyes en est sorti, et il a crée un groupe, Prayers. Comme bien d’autres ex membres de gang, il aurait pu faire du rap, mais non, car quand il était gamin, Rafael Reyes écoutait de la musique gothique, Bauhaus et Joy Division mais aussi de la synthpop anglaise, comme les Pet Shop Boys. Du coup, il a marié les deux, son identité et sa musique de prédilection, et il a inventé le Cholo Goth.

THE WAR ON DRUGS - 25.11.21 - ÉPISODE #18

Adam Granduciel, âme de The War On Drugs, vénère sa guitare et les sons stratosphériques qu’il lui arrache, elle occupe une grande place dans la structure des morceaux du groupe. Souvent il aime à lui lâcher la bride et la laisse filer, comme une grosse Cadillac Eldorado décapotable sur une route sans fin entre deux portions de désert parsemés de cactus géants. Du coup il fait durer le plaisir, la moitié de ses chansons dépassent allègrement les 5 ou 6 minutes. À vrai dire elles devraient toutes durer des heures tellement cette guitare, wow…

DAVID & DAVID - 22.11.21 - ÉPISODE #17

David & David, duo éphémère des années 80, n’aura produit qu’un seul album devenu culte au fil des ans, l’un des trois ou quatre qui aura illuminé son époque. Observateurs acides et caustiques d’une société américaine qui connaît ses premières fissures, David & David fait le portrait d’un pays à la dérive et qui doute de son modèle, trompé par de grandes lettres blanches, dressées à flanc de colline sous le soleil de L.A., qui vendent un rêve inaccessible qui souvent tourne au cauchemar.

BRYAN FERRY - 15.11.21 - ÉPISODE #15

Bryan Ferry, en solo ou avec Roxy Music, un talent hors norme, une classe et une élégance époustouflantes pour un artiste essentiel d’une époque bénie où l’on montait sur scène en smoking blanc et veste en lamé argenté, pas en survêtement et casquette à l’envers. Et le concert donné à l’Apollo de Londres en 2001 devrait être enseigné dans toutes les écoles.

BLONDIE - 01.11.21 - ÉPISODE #11

Dans le fond j’aime bien Blondie, je n’emporterais pas ses disques sur une île déserte, mais elle fait partie de mes jeunes années et sa tignasse blonde est parfaitement visible sur la photo groupée des artistes qui figurent dans mes annales musicales. Pourtant, faut dire ce qui est, c’est un peu du toc, du plaqué or qui résiste à peine au grattage. En fait, derrière l’icône musicale de la culture pop, se cache…. une icône musicale de la culture pop, ça brille et ça fait gling gling mais c’est à peu près tout.

DEPECHE MODE - 25.10.21 - ÉPISODE #09

Orgie de synthés, gang bang de claviers, débauche de boîtes à rythme, abus de séquenceurs, avec cette marque de fabrique des premières années, Depeche Mode semble avoir inventé le son des années 80 à lui tout seul. Pourtant, avec le temps, la musique du groupe subira une mue salutaire sous l’impulsion de Martin Gore, véritable alma matter et muse de Depeche Mode, les guitares finiront par s’imposer, de vraies percus trouveront leur place, le son deviendra plus rock. Incontournable !

LA FEMME - 14.10.21 - ÉPISODE #06

Plus d’une douzaine d’années ont passé depuis les tous premiers accords punk surf joués par La Femme. Que pense le p’tit Marlon Magnée du chemin parcouru, entre cette fameuse tournée aux US de leurs débuts, où parfois ils connaissaient la faim et le froid et n’étaient pas certains d’avoir un toit tous les soirs, et les défilés de Saint-Laurent et de Céline d’aujourd’hui, où résonnent désormais des sonorités électro pop qui leur ont été spécialement commandées ? Se demande-t-il, le p’tit Marlon, où va le monde ?

PRETENDERS - 07.10.21 - ÉPISODE #04

D’où vient ce besoin qu’a le récit qui est fait de l’histoire de la musique populaire de conférer à une poignée d’artistes un statut royal ? Ainsi, Ella Fitzgerald serait la reine du jazz, Madonna celle de la pop, Aretha Franklin la monarque absolue de la soul et Donna Summer porterait la couronne plaquée or du disco. Et le rock ? En réalité le rock n’a pas de reine, en revanche il a une fucking queen, c’est pas tout à fait pareil, une fucking queen seule au milieu de la route. Les Pretenders, c’est rock, c’est euphorique, c’est énergisant, c’est Chrissie Hynde, c’est la fucking queen of rock.

BANDE-ANNONCE LA VOIX DES SILLONS - 14.09.21

La Voix des Sillons, le récit tumultueux et passionné du parcours de celles et ceux qui font la musique et nous la font aimer, les chemins empruntés, tout en sinuosité, nids de poule, éboulements, coupe-jarrets et autres culs de sac, émaillés d’anecdotes surprenantes et passés au tamis des heureux hasards ou des mauvais choix, pour le meilleur et pour le pire.

Des chroniques musicales pleines de tripes et d’émotion, autour du rock et du pas rock, de la chanson française et de la pop anglaise, de la daube planétaire à l’indé exclusif, de la merde en boîte aux albums cultes.

Avertissement, les chroniques peuvent contenir une pincée de mauvaise foi et provoquer une légère irritation, mais c’est pour ton bien.

Au-delà des genres et des époques, La Voix des Sillons, une autre façon d’écouter la musique.

La Voix des Sillons – Copyright 2021 – contact@lavoixdessillons.com